CATASTROPHE

Les films catastrophes regroupent tous types de désastres : cataclysme climatique, fléau épidémiologique, accidents nucléaires, invasions d'insectes, attentats ou catastrophes aériennes, les catastrophes sont variées et causées par des volcans, déluges, incendies, contagions ou invasion d'extraterrestres.

Dans les films catastrophe, une micro-société est ainsi victime d'un sort apocalyptique, à grands renforts d’effets spéciaux, tandis que les individualités s’affrontent physiquement et psychologiquement.

Pour rechercher un film

  1:

Appuyer simultanément sur

"contrôle" et "F"

 

 

  2:

Taper le titre du film

 

 

 

 

3:

Cliquer sur le lien

 

 

 

Histoire des films de catastrophe Liste des films de catastrophe

 

 

 

 

Né dans les années soixante-dix aux Etats-Unis, avec la série des avions en péril [Airport (69: George Seaton)], le film catastrophe s’est élargit aux autres moyens de transport, comme le bateau [L'aventure du Poseïdon (72: Ronald Neame)], ou le train [Le pont de Cassandra (76: George Pan Cosmatos)]. Le film catastrophe dépeint des relations humaines dans des conditions extrêmes et offre donc l'opportunité de transformer le quidam en héros bravant la peur et le danger, le récit faisant la part belle aux sentiments nobles et se ponctue généralement par une happy end.

Basé sur une intrigue policière [Un tueur dans la foule (76: Lang Peerce)] ou fantastique [La grande menace (78: Jack Gold)], l’objectif du film est avant tout de montrer un phénomène catastrophique. Comme son nom l'indique, le centre de l'intrigue est un événement (ou une suite d'événements), d'origine naturelle ou provoqué par l'homme, provoquant des dommages matériels et humains considérables.Le scénario est d’ailleurs souvent simpliste, l’essentiel du film reposant évident sur la séquence finale de la catastrophe. On note toutefois des exceptions, où la "préparation" à la catastrophe possède une réelle densité émotionnelle [Les dents de la mer (75: Steven Spielberg)].

Par contre, si l’intrigue est légère, la réalisation est souvent faite par de grands cinéastes (John Guillermin, Steven Spielberg ou Mark Robson), et de nombreuses stars participent à l’interprétation (Charlton Heston, Paul Newman, Richard Harris). De même, les moyens utilisés sont considérables [La tour infernale (74: John Guillermin)].

La mise en scène de catastrophes spectaculaires utilise des effets spéciaux (c'est également cette composante qui réduit l'intérêt du genre avec le temps, les effets spéciaux vieillissant souvent mal).

Après une période creuse dans les années 80, le genre reprend de plus bel dans les années 90, avec des techniques nouvelles, notamment les images de synthèse qui rendent l’action d’autant plus réaliste [Deep impact (98: Mimi Leder)]. Titanic (98: James Cameron) connaît un succès planétaire, avec le plus gros budget donné à ce jour pour un film.

La protection de l'environnement, sujet très actuel, est un bon prétexte pour réaliser des films à succès [Le pic de Dante (96: Roger Donaldson), Le jour d’après (04: Roland Emmerich)]. Les moyens techniques développés alors encourage les cinéastes à faire des remakes, privilégiant le spectaculaire. Ainsi, Wolfgang Petersen réalise en 2006 Poséidon.

46 films

américain
britannique
italien
allemand
français
sud coréen
russe

36
3
3
2
2
3
1

72,00%
6,00%
6,00%
4,00%
4,00%
6,00%
2,00%

  1. San Francisco (36: Woody S. Van Dyke/USA)
  2. L’incendie de Chicago (37: Henry King/USA)
  3. Titanic (43: Werner Klinger & Herbert Selpin/D)
  4. Airport (69: George Seaton/USA)
  5. Alerte à la bombe (72: John Guillermin/USA)
  6. L'aventure du Poseïdon (72: Ronald Neame/USA)
  7. 747 en péril (74: Jack Smight/USA)
  8. La tour infernale (74: John Guillermin/USA)
  9. Tremblement de terre (74: Mark Robson/USA)
  10. Les dents de la mer (75: Steven Spielberg/USA)
  11. Le pont de Cassandra (76: George Pan Cosmatos/I/GB/D)
  12. Un tueur dans la foule (76: Lang Peerce/USA)
  13. Horizons en flammes (77: Earl Bellamy/USA)
  14. Le toboggan de la mort (77: James Goldstone/USA)
  15. Les dents de la mer II (78: Jeannot Szwarc/USA)
  16. La grande menace (78: Jack Gold/F/GB)
  17. L'inévitable catastrophe (78: Irwin Allen/USA)
  18. SOS Concorde (78: Roger Deodato/I)
  19. Sauvez le Neptune (78: David Greene/USA)
  20. Airport 80 - Concorde (79: David Lowell Rick/USA)
  21. Le jour de la fin du monde (79: James Goldstone/USA)
  22. S.O.S. Titanic (79: Billy Hale/GB)
  23. Les dents de la mer III (83: Joe Alves/USA)
  1. Les dents de la mer IV: la revanche (87: Joseph Sargent/USA)
  2. Alerte ! (95: Wolfgang Petersen/USA)
  3. Daylight (96: Rob Cohen/USA)
  4. Le pic de Dante (96: Roger Donaldson/USA)
  5. Twister (96: Jan De Bont/USA)
  6. Turbulences à 30000 pieds (97: Robert Butler/USA)
  7. Volcano (97: Mick Jackson/USA)
  8. Armageddon (98: Michael Bay/USA)
  9. Deep impact (98: Mimi Leder/USA)
  10. Titanic (98: James Cameron/USA)
  11. En pleine tempête (00: Wolfgang Petersen/USA)
  12. La folie des hommes (02:Renzo Martinelli/I F)
  13. Fusion (03 :Jon Amiel/USA)
  14. Le jour d’après (04: Roland Emmerich/USA)
  15. Poséidon (06: Wolfgang Petersen/USA)
  16. The last day (09: Je-gyun Yun /Corée du sud)
  17. Bloody waters : eaux sanglantes (10: Kevin O'Neill/USA)
  18. Contagion (11: Steven Soderbergh/USA)
  19. The tower (12: Ji-hoon Kim/ Corée du sud)
  20. Pandémie (13: Kim Sung-Soo/ Corée du sud)
  21. Subwave (13: Anton Megerdichev/Russie)
  22. Black storm (14: Steven Quale/USA)
  23. San Andreas (15: Brad Peyton/USA)